#33561
Avatarchristoul
Participant

Bonjour à tous,
Me revoilà.
Pendant tous ces mois, j’ai continué ma recherche du « Super O ».
Cette dernière n’a pas été linéaire. Contrairement à beaucoup, je ne gravis pas les échelons au fur et à mesure même dans un temps long. J’ai toujours des séances agréables plus ou moins fortes au niveau du plaisir mais rien qui progresse en passant des caps. J’ai eu 2 séances très fortes en septembre avec de très fortes érections au sommet du plaisir. Ma verge s’est mis à trembler régulièrement et j’ai senti des vagues de plaisir constantes pendant quelques minutes.
Mais les autres fois depuis c’est revenu à « la normale ».
Depuis quelques temps, je me suis dit qu’il y avait peu de chances que je connaisse un jour le « Super O », mais que cette pratique avait nettement amélioré mes orgasmes et que c’était déjà pas mal. Je pratique généralement 2 à 3 fois par semaine, l’avantage par rapport à « l’ancien temps » c’est que mon plaisir dure beaucoup plus longtemps (presque toute la séance qui dure environ 1 heure) même si c’est moins fort que l’orgasme éjaculatoire.
De plus, j’ai résolu le problème avec le verrouillage digital (tiré du livre « Devenir un homme multi- orgasmique »). En effet, après le stage avec Adam, on nous a donné cette référence.
Cela me permet de garder mon envie sans ressortir un peu frustré de mes séances.
Mes séances sont toujours les mêmes maintenant (je suis rodé): je commence par écouter slip into mindlessness, puis je contracte légèrement et je laisse venir les sensations avec des vidéos ou des histoires pornographiques.
Voilà, ce que je peux écrire pour donner des nouvelles ou ce que j’aurais pu écrire jusqu’à ce dimanche 21 avril 2019.
Mais ça, c’est une autre histoire qui mérite un 2ème écrit.
Christian