#33577
bzobzo
Participant

hello cher @pcommep
ce corps est un sexe en fait, nous vivons dans un sexe en puissance endormi,
une fois éveillé au quotidien, on est dans la bouche d’un volcan doux,
comme on est bien, quel délicieux nid, que d’amour sensuel en nous,
cela fait comme une patrie à cette chair,
une sensation florissante, luxuriante, de patrie en nous

hier soir j’étais mort de fatigue, des mois déjà que je me couche vers 2h du matin
et me lève à 7 heures,
hier j’étais mort, je n’ai pratiquement pas pratiqué,
les quelques micro-séances que j’ai entamées, je me sentais sans énergie, sans force de décoller

vers minuit, je me couche, me dis qu’avant de m’endormir,
je vais encore tout de même essayer de m’offrir quelques sensations
et puis là, et puis là…
cela s’est déployé somptueusement,
mes sensations comme un splendide papillon a déployé ses ailes,
la fatigue n’a plus existé pendant une demie heure avant que je me décide d’arrêter

quelle miracle de chaque instant ce plaisir,
on est tellement envahi de fond en comble, de la tête aux pieds,
c’est comme si on avait tout un océan Atlantique de volupté en soi,
bougeant lentement, dansant lentement,
c’est ineffablement bon, jouissif

rien que d’y penser, j’en ai des frissons partout dans le corps
et l’appel du grand large dans ma chair