#33584
Avatarchristoul
Participant

Merci à tous pour vos conseils ou vos réponses.
Merci aneveil pour tes conseils sur le yoga parce que je pense que le yoga que je pratique (même si cela ne fait pas de mal) n’est pas le « bon yoga » pour ce que recherche c’est dire accéder à un relâchement qui me permettra d’arriver à un Super O. J’ai trouvé dans ma région les sortes de yoga qui correspondrait mieux à ma recherche et je m’inscrirai l’année prochaine.
Je pense que je suis « au top » en ce qui concerne les préparatifs, la lubrification, les rituels, la détente mais pas le relâchement au moment de la montée du plaisir. Parce que depuis longtemps, j’ai toujours du plaisir. Ma prostate ronronne à chaque fois, j’ai des contractions involontaires plus ou importantes et régulières mais j’arrive à chaque fois à un plafond que je ne suis pas capable de dépasser.
Cela commence toujours très vite chez moi (en moins de 5 minutes).
Hier, j’ai encore fait une séance (2 jours après la dernière) parce que j’en avais envie. J’ai décidé de suivre les conseils de bzo et de ne pas regarder de porno et simplement d’écouter slip into mindlessness. C’est parti très, très fort comme ce dimanche 21 avril. J’ai senti que ça bouillonnait au niveau de ma prostate et j’ai commencé à sentir des papillons. J’ai essayé de me concentrer uniquement sur mes sensations mais cela n’a pas duré et je n’ai pas réussi à dépasser ce plafond. J’ai juste réussi à renouveler ces sensations un peu plus tard en m’approchant de ce plafond mais un peu moins qu’avant.
Je sais que c’est très agréable mais que ce n’est pas le Super O parce que je l’ai déjà vécu dimanche dernier enfin.
Au plaisir de vous lire.
Christoul