#33664
bzobzo
Participant

ce corps est déjà un miracle en soi,
on peut être athée et l’admettre sans hésitation,
il est porteur de tant de choses mystérieuses, de tant de zones d’ombre

mais ce corps est capable d’encore plus de mystère, d’encore plus de choses mystérieuses,
une fois que ces énergies que nous portons en nous,
qu’on y a accède, qu’elles se libèrent, qu’elles jaillissent en nous
des portes sur notre nature profonde s’entrouvrent, tout un opéra,
l’amour étrange que nous portons,
l’amour étrange que nous portons

ce que j’aime dans ces moments d’extrême libération, dans ces moments d’extrême liberté,
c’est qu’il n’y a plus de limites, c’est qu’il n’y a plus rien de défini,
qu’on semble accéder à soi-même dans son entièreté,
des miroirs portent la réalité, les faire notre,
le désir comme un chant s’élève de partout,
l’honorer dans notre chair, s’offrir à lui,
lui concocter un scénario splendide