#33718
bzobzo
Participant

c’est plus fort que moi, au plus de plaisir, au plus je ressens le besoin d’écrire aussi
oh, well…

j’ai commencé ma journée comme je l’ai terminée hier tard dans la nuit
ou plutôt dans le petit matin,
mon corps semblait s’être réveillé affamé de caresses, affamé d’ivresse,
ma peau semblait brûlante sous mes doigts, brûlante de désir sous mes doigts

aux premiers mouvements lancinants de mon bassin,
aux roulements de bastingage de mon bassin,
comme il semble lourd, comme il semble chargé, mon bassin,
chargé d’épices sensuelles, d’épices érotiques,
ma chair chauffe, ma chair devient ardente, comme je suis excité,
comme j’ai envie de sentir mes entrailles en feu,
comme j’ai envie de me sentir tout feu, tout flamme,
le bassin ivre dansant lentement, dansant lascivement
tandis que mes mains parcourent mon corps, allumant ma peau

comme mes parties génitales coopèrent divinement, pleinement,
avec ma prostate, ensemble forment une sorte de super dynamo dans mon bassin,
des tas de bonnes ondes montant,
ces couilles sont capable pendant de longues heures de générer un nectar tellement voluptueux,
une chaleur diffuse, soyeuse, frissonnante, en lentes vagues traversant ma chair de part en part

je n’ai plus qu’à me laisser entre mes caresses et mon bassin explosant à chaque instant doucement,
je me rends compte qu’il n’arrête pas d’exploser doucement,
un moteur à explosions
tandis que mes mains frottent ma peau, éveillent mes seins sous leurs pressions, sous leurs effleurements,
je les sens comme vibrant, comme deux tambours d’amour vibrant dès qu’effleurés