#33823
EpictureEpicture
Participant

C’est sexuel et ce n’est pas sexuel, les deux sont vrais en fait…

Tout dépend de la manière dont on voit les choses. Cela dépend énormément de son vécu, de la représentation que l’on se fait des choses. Il y a d’une part la possibilité de considérer que toute sensation est incluse dans un tout que l’on qualifierait de sexuel, et d’autre part la possibilité de considérer que « le sexuel », comme type de sensation, fait partie d’un tout sensoriel dont les sensations sexuelles seraient une composante parmi d’autres.
L’une n’est pas incompatible avec l’autre, mais chaque représentation conduit à des démarches différentes.
La question est de savoir quelle démarche nous convient le mieux, et si on sent le désir de donner à sa démarche une inflexion différente, quelle inflexion, lui donner.
Avant de parler de spirituel, il faut d’abord s’entendre sur ce que l’on entend par là : est-ce l’ensemble des phénomènes qui auraient leur siège dans l’esprit, le mental, l’intellect, ou est- ce un ensemble de pratiques qui se tournent vers une entité dite spirituelle ou de nature divine qui peut se localiser autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de soit selon les pratiquants, les églises, etc…
Pour moi, le corps et l’esprit ne sont pas dissociés. Leur dissociation provient (encore une foi) du bouillon culturel dans lequel nous sommes nés. C’est d’ailleurs cette dissociation qui conduit nombre d’églises à rechercher l’absolu en dehors de nous. Mais nous ne sommes pas séparés, nous ne faisons qu’un. Ce que nous faisons s’est occulter une partie de nous-même. Mental, esprit, corps bien que entités distinctes forment un ensemble d’instruments qui peuvent s’accorder et jouer ensemble une symphonie intérieure. Je ne pense pas que vous me contredirez sur ce point, bien que pour vous ce qui joue ensemble c’est une part féminine et une part masculine.
C’est pourquoi l’idée de s’unir au divin me gêne, car il peut laisser entendre que ce divin est séparé de nous, alors que nous l’avons là, juste sous la main.

Bon cheminement à tous