#33849
bzobzo
Participant

le grand désir chante en moi, le grand désir danse en moi,
le grand désir joue en moi, le grand désir a pris ses aises en moi,
le grand désir s’est installé dans ma chair comme dans un nid,
il attend juste mon signal

c’est comme un chant polyphonique qui s’élève en quelques instants de toutes parts,
cela semble déborder de partout, cela semble venir de partout, cela semble s’en aller partout
la chair semble ne plus pouvoir le contenir,
la chair semble ne plus exister pour finir,
seul ce torrent d’une ineffable douceur, d’une ineffable puissance
qui me traverse de part en part