#34106
bzobzo
Participant

toute la panoplie des différentes techniques que j’ai découvertes au fil des mois,
sont désormais là durant mes séances et durant mes micro-séances,
alternance des moments yeux fermés, yeux ouverts,
doigts utilisés autrement que pour caresser,
en pinant, en griffant, griffant surtout,
comme j’aime griffer par moments,
sentir la flamme de mes ongles bougeant comme deux petites charrues labourant le sol, le sol de ma peau,
enfin toute la panoplie de ce que j’ai relaté et pour lequel ponctuellement je me suis enthousiasmé
mais que j’utilisais seulement par intermittence

sans même parler de ma dernière trouvaille,
cette main gauche vagabondant paresseusement sur mes lèvres, sur mes joues,
tellement délicieux, tellement érotique,
j’ai déjà écrit que je crois avoir trouvé la raison
pourquoi cette zone est tellement sensible, éveillant tellement de volupté,
tellement puissante sexuellement parlant,
il y a cet axe de circulation des énergies en nous,
partant grosso modo de l’anus et montant jusqu’à la bouche,
il y a une sorte de connexion qui se fait dès qu’on met les doigts en haut
avec ce qui se passe en bas, contractions, jeu lascif des cuisses et de mes parties génitales
ou mieux encore chez moi, quand j’ai les doigts de l’autre main jouant avec mon anus-pussy,
comme c’est délicieux, comme c’est soyeux,
c’est comme si j’avais aussi les sensations d’en bas, aussi en haut,
je les sens presque aussi fort en haut qu’en bas

je suis désormais suffisamment puissant pour avoir tout cela en action,
parvenir à faire tourner tout cela sans que cela ne déraille,
sans que le corps perde ses prérogatives sur la direction des opérations,
ma capacité de concentration et d’écoute sont devenues telles,
ma capacité aussi de faire monter les énergies tellement facilement et tellement abondamment

tout est là désormais donc,
cela donne l’impression à chaque fois que j’ajoute une petite technique comme cela,
comme si mon instrument de musique avait une corde de plus,
ce qui signifie des accords plus riches, plus élaborés, des sonorités nouvelles,
à tirer de mon instrument, mon corps

il y a encore cette zone à explorer sur mon crâne, les cheveux, les tempes,
pour l’instant, je m’en abstiens, je reste plutôt autour de la bouche et des joues,
comme je l’ai écris,
cette zone est vraiment particulière, elle a une connexion privilégiée avec le bas,
avec ma petite fente d’amour, avec mes entrailles vibrant de plaisir