#34107
bzobzo
Participant

mes micro-séances vont devenir par moments de moins en moins micro
et de plus en plus séance mais hors du lit,
je sens de plus en plus l’envie et la capacité de les prolonger

avant il y avait comme un arrêt qui se faisait de lui-même au bout de quelques minutes,
parce que brûler à pleine puissance, à 100% de ses ressources,
n’est pas viable sur de plus longs laps de temps

mais là je parviens à installer un rythme plus naturel, moins en sur-régime
et donc je sens que même assis dans mon fauteuil devant l’ordinateur,
je peux prolonger et obtenir des état supérieurs d’excitation sur de longues périodes de temps
avec tout ce que cela peut avoir de prometteur et d’explorations nouvelles

je m’imagine déjà des séances itinérantes
où je reste un peu dans mon siège
puis dans le feu de l’excitation, dans le feu de l’action,
continue par terre ou debout ou encore sur le coin de table que j’aime tant,
dont j’aime sentir tellement le coin de bois dur presser contre mon anus-pussy,
s’enfoncer un peu n’importe comment dans celui-ci
tandis que je bouge lascivement de haut en bas lentement
comme une chatte en chaleur peut venir se frotter contre la jambe du premier venu