#34154
bzobzo
Participant

je ne me lasse pas de chanter les louanges de ma pratique,
heureux et insouciant comme un oiseau sur sa branche,
cela n’a peut-être pas grand intérêt
mais si on ne devait faire que des choses qui ont un réel intérêt ici bas,
la plupart, on serait au chômage, la plupart du temps

alors je chante mon bonheur durant les séances,
j’ouvre le bec, je frétille la queue (enfin façon de parler…),
je regarde le ciel bleu, je regarde longuement le ciel bleu,
je perçois encore comme de ses traces en moi
et je lâche des filets de notes joyeuses dans toutes les directions

et tant pis pour les tristes sires qui voudraient
que le forum ne soit qu’un prolongement de mode d’emploi