#34316
bzobzo
Participant

des décennies durant, je n’avais pas beaucoup d’attention, pas beaucoup de considérations
pour ces pratiques sexuelles qui prétendaient offrir de la transcendance,
des bouffées spirituelles, mystiques, à force de chair enflammée,
à force de chair incandescente, à force d’énergies subtiles éveillées

mais maintenant, c’est ce que je vis, c’est ce que je vis tellement,
j’ai éveillé le féminin en moi, j’ai la complicité de mes abysses,
l’animal côtoie le céleste, regarde vers le ciel et le ciel lui sourit en retour,
la terre est comme un berceau pour lui,
un berceau qui l’entoure tendrement de toute sa luxuriance,
même si les lois sont d’airain, même si les lois sont sans pitié,
et tout ce qui existe, n’est là que pour un instant,
et que tout ce qu’on éveille en nous, n’est là aussi que pour un instant

l’arc est tendu, je suis ses vibrations,
moments sublimes où je m’offre de tout mon être, moments d’éclosion,
l’amour est un laboratoire où l’on devient son propre magicien