#34329
bzobzo
Participant

depuis hier, tout est monté d’un cran chez moi, j’ai passé un palier important

cette notion de rythme intime, rythme intime de notre plaisir,
sentir ce rythme en soi,
sentir ce rythme en soi et le suivre,
se laisser guider par l’écoute de ce qui s’éveille,
c’est comme si mes entrailles me murmuraient à l’oreille

comme si j’étais enlacé de plus en plus,
je n’ai plus qu’à écouter en moi et me laisser aller entièrement,
le reste se fait tout seul,
la chaleur du nid partout,
chaque geste est un orage délicieux,
mon corps est une carte magique,
je pose le doigt au hasard quelque part sur lui
et je suis transporté au loin, dans un pays lointain, dans un pays inconnu

des populations incroyables et éphémères viennent à ma rencontre,
c’est mon peuple, une barrière nous sépare, une barrière nous séparera toujours
mais on peut un instant là, communier, vivre l’unité dans l’instant
comme si toutes les frontières étaient abolies

je me suis couché dans ma flamme, dans mon lit ardent,
avec ma tendre, ma bien-aimée des abysses,
nous fêtons, nous festoyons, toutes les forces vives éveillées en nous,
le noyau de la terre est là tout près,
tout près de nous avaler, tout près de nous avaler sans cesse
mais en attendant nous dansons comme autour d’un feu de joie