#34377
AndranerosAndraneros
Modérateur

Quel bonheur de lire ton message @christoul ! Mais je ne suis pas en accord avec le titre que tu donnes à la suite de ton témoignage. J’aurais plutôt choisi un titre comme « Mon histoire sans fin ».

La focalisation de tes espoirs sur l’expérience du super O’ te laissait dans une attente non récompensée, te conduisait à penser qu’il te manquait quelque chose et expliquait le titre que tu avais choisi il y a un an pour ton témoignage, en effaçant la somme des expériences intermédiaires heureuses que t’apportait quand même ton cheminement.

J’ai pensé à un moment que j’y arriverai puis que je n’y arriverai jamais.
Et pourtant j’y arrive maintenant à chaque fois. Je vis des orgasmes d’une autre dimension par rapport à avant. Cela dure entre 2h (au top) et 4 heures (formidable mais un peu moins haut dans le plaisir) suivant mes envies.

Tu renouvelles à volonté désormais des sessions toutes aussi orgasmiques les unes que les autres. Tu commences à te dire que tu pourrais faire de même sans masseur

Je vais même essayer sans masseur pour voir ce que cela fait.

Au point où tu en es selon ton témoignage, je pense que tu pourrais aussi essayer de lancer des sessions sans l’aide d’un joint, ou de tester des dosages encore plus faibles. Ton corps et ton cerveau savent maintenant comment vivre cette expérience, ils doivent être capables d’apprendre à te la faire vivre sans aide artificielle.

En réalité tu es, comme tous nos amis qui sont parvenus à vivre des orgasmes prostatiques à volonté et des super O’s à la chaîne, au commencement de ton histoire. Tu as dû déjà t’apercevoir à quel point tes nouvelles aptitudes orgasmiques te transformaient. Je suppose que la relation avec ta femme a elle aussi évolué. Tu vas pouvoir comme nous le raconte @bzo raffiner ta technique, modeler tes sensations, découvrir de nouveaux continents.

Ton histoire n’est pas achevée, elle commence. Bon cheminement @christoul et merci d’être revenu nous apporter la suite de ton témoignage.