#34407
bzobzo
Participant

hé hé, hier soir, après avoir pris une douche tiède
et m’être mis au lit avec les deux ventilateurs braqués sur moi,
je me suis senti suffisamment d’aplomb que pour pratiquer,
une séance d’un bon quart seulement
mais d’une intensité soyeuse rare

j’en suis sorti pantelant, épuisé, la chair repue, assagie, comme rarement,
quelle ivresse rare, quelle lascivité,
moments précieux, sur la pointe de l’instant