#34454
bzobzo
Participant

et voilà j’ai travaillé pendant trois heures, rivé sur la tâche,
en d’autres mots, je ne me suis pas trop arrêté pour me chipoter, pour m’envoyer en l’air
mais la bibliothèque au moins est sur pieds maintenant,
encore tout un tas de travail de finition qui va lui donner un aspect plus présentable, plus professionnel
et puis surtout le fixer dans le plafond
car il n’est pas contre un mur, il coupe un peu la pièce en deux, adossé à mon large lit
donc si je ne veux pas qu’il reste branlant,
je dois le fixer dans ce plafond en béton armé,
je redoute pas mal cette opération,
elle pourrait tout faire échouer si cela se passe mal

je me suis envoyé en l’air déjà depuis,
comme c’était délicieux, quatre, cinq minutes, avec un long orgasme au bout,
comme un lent raz de marée d’une incroyable densité de chaleur qui m’est passé lentement dans tout le corps,
cela a bien duré une trentaine de secondes,
j’ai savouré cela jusqu’à la dernière goutte

je maîtrise bien désormais mon sujet
et vis des moments incroyables,
vraiment un rêve paradisiaque de vivre de pareils délices dans sa chair,
cette vie sexuellement parlant,
est en train de devenir un palais joyeux plein de rires dont j’explore les innombrables pièces et couloirs
un joyau architectural en liesse, bâti en partant de rien dans le désert qu’était devenu ma sexualité
et je suis tellement excité de tout ce qui m’attend encore,
de toutes ces années où je vais encore pouvoir explorer ce continent inconnu sans limites, en moi