#34509
bzobzo
Participant

Dans la recherche du plaisir prostatique, il faut trouver la méthode qui nous correspond, en adéquation avec
son mental, propre à chaque individu, tous différents. Du moins c’est l’dée que je m’en fait bien que je puisse être qualifié de débutant.

c’est tout à fait vrai, même s’il y a des règles communes, applicables à tous

Le plaisir éjaculatoire est tellement éloigné dans la technique et l’état d’esprit du plaisir prostatique (que je n’ai pas encore goûté) qu’il me semble bien fade comparé à vos témoignages.
Une autre dimension de l’être? Du mental? Bref, s’aimer, se découvrir d’autres horizons. C’est comme
cela que je l’interpréte. C’est quasi philosophyque.

tu as très bien compris, tu as le bon état d’esprit,
reste à obtenir des résultats satisfaisants

Les contractions involontaires. Certains d’entres vous ont ressenti cela trés vite. Moi rien n’est apparu! pour le moment, du moins.
Ces contractions involontaires sont-elles un passage obligé vers la joie de la découverte?

en aucune façon, même quand j’ai pratiqué d’une façon plus conventionnelle,
j’ai très rarement ces fameuses contractions
et cela ne m’a pas empêché de connaître des super O à la pelle
et des séances orgasmiques du début à la fin

c’est plutôt caractéristique d’une façon de pratiquer, le « do nothing »
mais là non plus, c’est loin d’être une généralité,
il ne faut pas y accorder plus d’importance que cela

la clef, avant tout, c’est de bien se laisser aller, de bien se laisser emporter,
aucune action bien magique,
être bien à l’écoute de soi, concentre-toi sur ton intérieur, sur ce qui se passe en toi,
aucun point en particulier,
enfin pour moi, il peut être positif dans un premier temps de se focaliser sur certaines parties du corps
maais après un certain temps, cela freinera plutôt,
pour moi, il faut juste se tourner vers l’intérieur, écouter tout ce qui se passe en nous

laisser faire le corps, laisser faire nos instincts,
pas essayer de contrôler toutes nos actions,
bien sûr il y a une technique à développer mais cette technique devra se faire oublier,
donc doit être capable de se faire oublier,
c’est-à-dire doit apporter des résultats suffisamment satisfaisants
tout en étant capable d’être prise en main par le corps en quelque sorte,
devenir des automatismes,elle ne doit pas être donc trop réfléchie, trop cérébrale

bon courage, j’espère de tout coeur que tu va y arriver,
c’est un trésor que nous avons en nous
et chacun qui s’y consacre avec patience et investissement personnel,
devrait pouvoir en profiter