#34541
bzobzo
Participant

éclater les frontières de son identité sexuelle
pour essayer de vivre toute l’amplitude du masculin et du féminin en nous,
est une exploration unique, haletante,
une véritable aventure, dans le sens le plus noble du terme
et à ce titre, qui nous fait vivre des frissons propres, d’une qualité sans égale,
et nous permet de nous révéler à nous-même

la transgression de frontières en nous, de tabous en nous, de pas répétés dans l’inconnu,
le pressentiment puis la découverte de cette nappe phréatique qu’est le féminin, dans nos profondeurs
nos tentatives patientes de la faire monter, de la faire jaillir,
de nous en sentir inonder durant la séance de la cave au grenier

ce corps prend soudainement une telle amplitude mystérieuse,
le désir nous emmène par un dédale de couloirs
dont nous ne soupçonnions pas l’existence,
qu’il est immense ce palais
et nous en occupons que quelques pièces en temps normaux

le plaisir androgyne nous révèle pour quelques instants toute l’amplitude de cette chair,
à quel point nous sommes capables de communion, d’effusion,
à quel point la vie a placé en nous ses forces les plus vives,
à quel point nous avons de la matière précieuse en nous