#34759
bzobzo
Participant

j’ai remis un caleçon chez moi,
sans cela c’est impossible pour moi de travailler,
les contacts entre mes couilles et mes cuisses allument directement un tel doux brasier en moi,
que je n’arrive pas à me concentrer sur mon travail
et il y a pas mal de choses qui se sont accumulées

divers supports à accrocher au mur, pour mes statuettes, mes vases, des tableaux,
la bibliothèque à fixer au plafond plus travail de finition
plus encore quelques autres menus exercices

j’ai complètement perdu l’habitude de travailler avec mes mains
et je suis à présent programmé quand je suis à la maison
pour me consacrer entièrement à ma pratique et à mes loisirs littéraires, cinéphiliques, etc

je dois faire un gros effort sur moi-même pour arriver à terminer tout cela,
d’autant plus qu’il y a pas grand chose en fait
mais c’est du travail de précision et un peu de patience

donc, caleçon et abstinence de quelques heures pendant quelque temps,
bien qu’en fait je me suis rendu compte hier
que même habillé, j’y arrivais, en me caressant à travers les tissus, ondulant ainsi,
pressant mes cuisses contre mes bijoux de famille dans le pantalon,
c’est moins puissant mais il y a une charge érotique différente,
plus indirecte, plus en suggestions, la sensation de pratiquer en catimini