#34774
bzobzo
Participant

la première de la journée,
particulièrement courte mais tellement tellement délicieuse,
je fonctionne de plus en plus durant mes séances en mode force tranquille, pas pressé pour un sou

je n’ai plus rien besoin de me prouver,
je n’ai même plus le besoin d’éprouver tout le temps du plaisir durant la séance,
juste être là, radicalement différemment, vivant radicalement différemment ce corps,
percevant soudainement toute une étrangeté, tout une luxuriance, prêtes à se déployer dans ma chair,
percevant toute une immensité, à ma porte

j’apprends de plus en plus à déguster ces moments
où je me sens comme moteur démarré mais encore à l’arrêt,
je traîne même ainsi de plus en plus longuement,
me sens en moi comme dans un nid douillet,
juste faisant montant les énergies de mes profondeurs,
en faisant juste assez pour avoir cette sensation que le féminin m’irrigue déjà

on ne sent plus ses cloisons habituelles,
on ne sent plus l’échafaudage du masculin,
on sent une telle puissance dans sa chair,
comme si elle était habité par un moteur, déjà frémissant, déjà vibrant, prêt à vrombir,
sensation que des ailes lui ont poussé qui n’attendent qu’un signal,
sensation d’être habité par une magie prête à se mettre en route à tout instant

juste sentir toute cette machinerie délicieuse déployée en moi, vibrant en moi,
sentir en même temps toute son incroyable puissance et toute sa incroyable douceur, dans ma chair,
sentir tant de bienfaits prêts à se déverser,
me plonge dans une griserie ineffable