#35172
Avatarfredde
Participant

Merci pour vos réponses @bzo et @andraneros

Il est vrai que j’ai remarqué que mes muscles centraux et autres se contractaient (spasmes) plus volontiers de manière involontaire quand je prenais une inspiration abdominale, en bloquant ma respiration. Là, ma prostate se met à palpiter, même sans contracter spécialement les muscles qui l’environnent. Pour l’instant, vu que le masseur à tendance à me mener vers l’éjaculation, je fais le même exercice sans engin, plus en douceur, en contractant légèrement le périné ou l’anus. Je me concentre plus sur les sensations je trouve et me laisse bercer par la moindre étincelle. Mais je remarque à chaque fois que tout s’amplifie quand je bloque ma respiration.

Pour le problème d’érection, je dois dire que ça a diminué à partir du moment où j’ai commencé à utiliser les masseurs, me concentrant plus sur les sensations internes. La recherche d’autres plaisirs est devenue intéressante alors que je me desinteressais de mes érections… Par contre, quand ma copine me stimule analement avec 2 doigts, mon sexe retrouve souvent toute sa vigueur. Et quand je me masturbe, je bande moins rapidement qu’avant, voire avec de grosses difficultés, de moins en moins intéressé par un schéma classique.