#35290
lighteningboltlighteningbolt
Participant

Hello @Andraneros

Désolé de ne pas avoir donner des nouvelles, ma nouvelle vie pro me laisse effectivement peu de temps à notre pratique :’-(

Je continue à en faire de temps en temps, mais je n’ai malheureusement plus connu la grande vague que j’ai surfé le 23 août. J’avais cru ouvrir les portes de quelque chose d’immense, mais force est de constater que cette nouvelle voie est lui aussi plein de frein en tout genre. Néanmoins, je sens que j’ai trouvé une nouvelle façon de pratiquer et d’accueillir les sensations, que je n’ai malheureusement pas l’occasion d’explorer aussi fréquemment que je souhaiterais.
Mes quelques séances sont toujours plaisantes et les orgasmes toujours la cependant.
Je commence en général avec une stimulation des tétons et un lâcher prise totale (enfin autant que je peux). La pression monte souvent très vite maintenant. Presque plus vite qu’une masturbation standard. Le premier orgasme est souvent rapide mais faible, avec convulsion. J’enchaîne ensuite 3-4 de la même manière. Puis, je continue avec la nouvelle voie, j’essaie de ne pas céder aux tremblements. La pression monte plus, puis c’est l’orgasme. Apres 2-3, j’essaie enfin de ne plus toucher les tétons, pour favoriser les sensations « du bas » et la concentration dessus. C’est plus long mais ca finit pas marcher. Les sensations sont vraiment agréable, mais comme dit, je n’ai plus « décollé » comme avant… Est ce le manque de fréquence? L’esprit qui malgré moi souhaite revivre cela? J’avoue ne pas savoir…