#35371
AndranerosAndraneros
Modérateur

Vous nous dites @caktil :

j’ai découvert cet univers à la mi-août 2019.

et :

Après une trentaine de sessions en deux mois passé à cheminer sur cette passionnante route, je pense que j’en suis à l’étape 48 de la carte au trésor. C’est à dire un plaisir intense avec de fortes contractions (Dry-O) lors de la plupart de mes séances.

Vous témoignez d’une formidable progression. La lecture de votre témoignage est un vrai bonheur. Vous semblez vous aussi promis à vivre des sessions qui vous emmèneront dans un autre monde.

Une de mes difficultés consiste à trop analyser ce qui m’arrive au lieu de simplement apprécier les sensations, quelles qu’elles soient. Je trouve très difficile de juste ne rien faire, de ne pas avoir de pensées parasites. Je pense qu’il faut que je me mette à la méditation pour m’améliorer.

Je vous encourage vivement à suivre votre pensée. Vous ne nous parlez pas (encore… ) de jouissance prostatique A-less (sans masseur inséré dans le rectum). Vous pouvez combiner méditation et techniques de massage prostatique pour développer votre potentiel d’autant plus facilement que vous savez maintenant sur quoi concentrer votre pensée pendant ce qui commencera par être des « exercices » pour devenir des « entraînements » et très vraisemblablement dans quelques semaines de véritables sessions de plaisir prostatique sans masseur. Il me semble que votre niveau d’expérience vous permet de faire un tel essai sans aucun risque.

Vous faites l’expérience, que nous sommes nombreux à faire et dont témoignent de plus en plus de nos amis sur le forum, d’un effet de la jouissance prostatique. Contrairement à l’orgasme centré sur le pénis associé à son éjaculation nos orgasmes prostatiques ne produisent aucun effet de satiété. Plus nous en vivons, plus ils sont profonds, puissants, longs, plus nous en avons envie. Seul l’épuisement physique, nerveux ou mental ou la raison nous conduit à mettre fin à nos sessions.

Ce qui me rapproche de toi, c’est aussi ce sentiment de frustration de ne pas atteindre les sommets de plaisir décrit ici ou sur le forum Aneros. Et comme toi, j’ai le sentiment que le palier suivant est tout proche ! L’Orgasme avec un grand « O » !

Savez-vous qu’il est presque certain que plus vous avancerez dans le développement de vos aptitudes orgasmiques plus vous éprouverez ce sentiment ? De même que vous continuerez à penser ce que vous pensez déjà :

Le plaisir que j’éprouve ces jours est le meilleur plaisir sexuel que j’aie jamais eu, mais je sais qu’un jour ou l’autre je franchirai l’obstacle, je trouverai la clé pour un orgasme encore supérieur.


@epicture
nous confirme que notre cheminement est sans fin, @bzo fait de même.

Je partage tout à fait votre conclusion. Bon cheminement @caktil.