#35482
ane et rosseane et rosse
Participant

Bonjour @Andraneros,
J’ai utilisé, suite à tes conseils je tiens à le préciser, le beurre de karité qui m’a donné entière satisfaction pendant longtemps.
Les avantages, tout à fait discutables bien sûr, que je trouve aujourd’hui à l’huile de coco sont les suivants :
– elle se conserve plus longtemps dans un placard sombre et n’encombre ni le frigo ni le congélateur
– elle a une odeur très agréable qui est de plus un critère de fraicheur puisque lorsque cette odeur s’atténue ou devient désagréable, c’est qu’il est temps de la jeter;
– peu de gaspillage car il s’agit d’un produit alimentaire qui peut être utilisé en cuisine pour frire, parfumer patisseries ou autres (et qui se conserve bien comme je l’ai dit plus haut). Hygiène stricte à respecter bien sûr.
– ce qui s’ingère par la bouche va d’autant moins contrarier le fondement
– sa fluidité rapide présente l’avantage de pouvoir l’injecter avec une seringue anale, ce qui évite la confection et la conservation des suppos
– elle se fige assez rapidement aussi et se maintient donc bien sur le masseur légèrement refroidi avant son introduction.
– elle n’est pas astringente mais bien au contraire hydratante et décontractante
Son efficacité immédiate est tout à fait comparable aux lubrifiants aqueux du commerce et plus durable puisqu’il s’agit d’une huile. Aucun effet laxatif.
Elle se nettoie très facilement puisqu’elle se fige immédiatement dans les tissus. Il suffit de passer la tache sous l’eau chaude si on ne veut pas lessiver immédiatement.
J’en reste là parce que l’on va finir par croire que j’en fais le commerce. Pour conclure, il s’agit d’une bonne option mais cela reste une option et dépend de l’intérêt que l’on peut trouver à son utilisation. Le beurre de Karité est comme son nom l’indique plus gras et donc plus adhérant.
Encore une fois très heureux d’échanger avec toi @Andraneros
Très cordialement