#35548
aneveilaneveil
Participant

L’absence de « soulagement » et de fin abrupte comparé à un orgasme éjaculatoire est assez perturbant au début,
ce qui fait souvent douter de la réalité de ou des orgasme(s).
à relire les témoignages de @theghossst que ce soit avec la masseuse ou avec l’Aneros,
de véritables orgasmes d’origine contrôlée 😉 ne font aucuns doutes pour moi.

Inversement on considère trop souvent qu’avec une éjaculation il y a forcément orgasme,
alors que lors d’un coït raté, il est tout a fait possible d’avoir une simple éjaculation sans orgasme.

Le soulagement de l’orgasme éjaculatoire est simplement une coupure abrupte de l’excitation et du désir,
qui permets de passer à autre chose sans être frustré et c’est vrai que rester en fin de séance avec une excitation et un désir très augmenté peut poser problème et devenir obsessionnel dans la suite de la journée si on n’arrive pas à passer à autre chose.