#35684
bzobzo
Participant

il y a quelques instants, j’en tremble et suis encore complètement ému,
quelques moments glorieux à la cuisine,
j’étais en train de laver les différentes parties de mon gros presse-fruits,
nu évidemment, je me suis mis à bouger mon cul,
à me frotter les couilles, le pénis avec mes cuisses et à faire remonter des contractions
tout en continuant de laver doucement les morceaux de plastique sous l’eau chaude

instantanément j’avais un brasier dans le bassin
et des ondes délicieuses qui commençaient à se répandre dans tout mon corps,
ce fut très rapidement un exercice de haute voltige
entre continuer de laver malgré tout
et puis bien m’appliquer dans mon bassin

j’étais de plus en plus en feu, c’était tellement excitant,
j’avais surtout du mal avec l fait que mes yeux se refermaient constamment sous la pression du plaisir
et que je devais les ré-ouvrir un peu pour voir ce que je faisais,
je restais ainsi de longues secondes à gémir, à récurer le plastique au-dessus de l’évier
et à me faire récurer par moi-même en bas

vers la fin, (cela aura durer deux, trois minutes tout au plus),
je me suis rendu compte que je caressais la carcasse du presse-fruits sous l’eau courante
comme si c’était une part de moi-même
et qu’au plus je la caressais avec langueur, avec ardeur,
au plus je ressentais l’excitation en moi comme si je me caressais moi-même

moments puissants, moments extraordinaires,
c’est noté dans mon calepin mental qu’on peut fait aussi des choses comme cela