#35685
bzobzo
Participant

mettre en route la machine

parfois c’est instantané comme ce que j’ai décris un peu au-dessus,
quand retrouvant mes esprits sous les draps encore,
je faisais tout démarrer instantanément,
d’autres fois il y a quelques secondes de décalage,
je ne suis pas sûr de quoi cela dépend
mais au fond cela n’a pas grand importance,
l’important c’est que le petit miracle ait lieu à chaque fois,
que le robinet à nectar se mette à couler dans ma chair

je viens de l’effectuer ce matin, il y a quelques minutes,
ça va, tout est bien là, j’ai eu mes premiers émois,
une trentaine de secondes de décalage
avant de sentir les premières vaguelettes d’ineffable dans mon bassin
puis remontant un peu dans ma poitrine,
temps d’aller préparer mon petit déjeuner, de m’activer pour aller au boulot,
tout cela en plaisir, bien sûr,
en laissant le désir se promener joyeusement dans ma chair

alleluia, c’est noel tous les jours pour moi,
avec ma petite caverne d’Ali Baba qui n’en finit pas de se déverser en moi