#35715
bzobzo
Participant

à partir d’un certain degré de qualité des sensations,
le plaisir sexuel devient aussi un moment de communion dans la chair,
un moment de félicité comme hors du temps,
tout en restant quelque chose de profondément animal, de profondément charnel

les sensations occupent un spectre de plus en plus large
tout en acquérant une finesse incomparable,
une précision dans les nuances comme des ciselures ondulantes,
une gamme sans cesse se renouvelant de sensations
comme une roue au diamètre sans fin tournant,
offrant l’infinité de ses rayons sans cesse changeant

la félicité est dans ma chair, cette jouissance douce,
comme un baiser ineffable partout dans ma chair,
je vibre, comme je vibre!
je vibre d’amour des pieds à la tête, jusqu’au plus profond de mon être,
comme je peux me sentir bien durant mes séances,
quelle divine sensation d’épanouissement, de plénitude