#35779
bzobzo
Participant

délicieux orgasme de bon matin,
c’était comme si je dévalais un toboggan,
toujours plus vite,
je fermais les yeux, je me laissais complètement aller,
je commençais à rouler dans toutes les directions,
me cédais, me livrais, toujours plus,
comme c’est bon de ne plus être qu’un fétu de paille sans volonté aucune,
roulé par un torrent voluptueux,
du feutre, de la soie, qui bouge partout, en moi, autour de moi,
c’est chaud, c’est doux, c’est incroyablement chaud, incroyablement doux,
je roule toujours plus, je suis roulé toujours plus,
cela roule en moi, cela roule autour de moi,
le monde entier roule et moi avec, dans un torrent de nectar ineffable,
mes gémissement,mes râles, se détachent à la queue leu leu,
s’envolent les uns à la suite des autres, gorgés de mille nuances de plaisir,
mes petites colombes, envolez-vous,
allez porter au monde entier la nouvelle,
je jouis de tout mon être,
mon âme est au firmament des gueux,
des gueux dépravés et heureux