#36326
bzobzo
Participant

cette façon tellement totale dans mon bassin désormais,
pleine puissance de la prostate,
pleine puissance des génitaux,
pleine puissance de l’anal (doigts fouinant, explorant dans la fente)
m’a aussi curieusement donné envie de retrouver aussi une pratique uniquement prostatique
pour contrebalancer

en aneroless, je ne m’en sens pas capable actuellement,
mes cuisses ont trouvé envie de se refermer sur mes couilles, mon sexe,
de les triturer, de les malaxer,
d’en extraire tout un tas de bonnes ondes de volupté soyeuse

par contre avec me masseur, j’ai déjà un peu testé, cela fonctionne nettement mieux,
d’abord sans les cuisses, cela fait comme un vide lugubre dans mon bassin
mais après une courte période d’acclimatation,
le masseur fait monter lentement, plus lentement, la tension sexuelle
mais c’est du full prostate,
cela devient de mieux en mieux,
je dois m’y réhabituer, cela fait pas mal de temps
que je mêle la prostate avec tout le reste en aneroless
pour une pratique globalisante, totale

mais j’ai envie pour l’instant de goûter à nouveau à du full prostate aussi