#36417
AvatarChaines
Participant

la description de ta première session nocturne reprend tous les éléments des miennes à mes débuts.

Je ne peux qu’espérer continuer à suivre la même voie que toi ! Et d’ailleurs, qu’est-ce qui t’a ensuite permis de continuer à progresser ? Je suppose faire en parallèle de ces nuits avec masseur des séances plus classiques (et plus conscientes donc) ?

J’en profite également pour poser une petite question qui m’est venue lorsque j’ai essayé de retrouver cette grande vague de plaisir juste après : mieux vaut-il se focaliser sur les sensations apportées par le masseur (donc avec une analyse un peu froide, clinique), ou faire travailler ses fantasmes dans sa tête pour augmenter l’excitation ? J’avoue avoir du mal à faire les deux simultanément : si je laisse partir mon imagination, je ne suis plus concentré sur mes contractions et leurs conséquences…