#36457
verlesetoilesverlesetoiles
Participant

Bonjour @Andraneros

J’en conclue que ses réactions légitimes à ce qui peut être sincèrement vécu comme un renversement brutal de ses références en matière de sexualité ne l’empêche pas de participer activement à la refondation de vos relations

Tes conclusions sont parfaitement correctes. Nous avons eu quelques jours séparés et chacun de notre côté nous avons cultivé ce renouveau. Notre relation de couple est en train de prendre une toute nouvelle tournure et ce renouveau est absolument magnifique. Ce n’est pas qu’avant nous étions insatisfait ou peu complice, bien au contraire. Seulement maintenant notre lien devient tellement plus riche, plus fort, plus intime, c’est proprement enivrant. Pouvoir se livrer sans aucun masque à sa compagne dans une totale confiance est sublime.

Ce renouveau s’accompagne de moments maladroits. Il faut remodeler tant de choses, mais dernièrement nous en rions beaucoup. Les peurs n’ont pas totalement disparu, mais elles sont bien plus modérées et le vent orgasmique qui nous accompagne rend tout ceci excitant à vivre. Comme nous sommes plus en mouvement dans nos rapports à deux, j’ai par exemple encore de la peine à être parfaitement détendu avec le masseur et du coup les sensations, durant la danse de couple sont encore difficiles à faire éclore au niveau de la prostate.

Au même titre que je fais des comptes rendus de mon cheminement, on pourrait aussi parler de la quête du couple, ce que je fais déjà un peu ici, ainsi que du parcours de ma partenaire. Ces trois cheminements sont liés, mais ils ont chacun leurs étapes de passage et avancent à des rythmes différents.

Ma compagne comprend, ressent de mieux en mieux en quoi consiste mon aventure et ça l’a amenée à se questionner sur sa propre quête, sans avoir, pour l’instant, trouvé de réponse. Pour ma part je préfère parler de cheminement plus que de quête. Peu importe ce qu’il se trouve au bout (s’il y a vraiment une fin), c’est plutôt les découvertes faites en chemin qui rendent cette aventure si excitante.

C’est une découverte qui se renforce quand on mesure l’intensité du plaisir procuré par les masseurs les plus fins, Eupho et Peridise.

C’est marrant que tu mentionnes l’Eupho, car j’ai commencé à me poser la question sur l’achat de ce nouveau jouet. J’hésite encore un peu, car je ne me considère pas comme particulièrement expérimenté mais ça me titille. Il est peut-être encore un peu tôt pour moi de changer de masseur. Qu’en penses-tu ?