#36598
bzobzo
Participant

encore un peu sur le sujet

à ce point totalement femme avec ce déchainement de jouissance et de plaisir sans entraves ou bien encore cette absence totale de contrôle dans laquelle j’ai pu laisser s’exprimer totalement cette déesse féminine en moi

c’est splendidement enivrant, n’est-ce pas
tout ce féminin qui gît habituellement dans nos abysses, soudain prenant vie dans notre chair

on se sent comme entier tout à coup,
on se sent entrer en communion avec une part oubliée de nous-même ,
on découvre brièvement une unité possible dans tout notre être

on sent aussi une richesse et une puissance incroyables s’exprimer,
les sensations sont décuplées, perçues dans tout le corps,
moments d’épanouissement, de complicité, d’intimité, extraordinaires, dans la chair