#37124
bzobzo
Participant

oui, le désir qu’on parvient à laisser s’exprimer de plus en plus,
fait de nous une contrée ensorcelée pour quelques instants

une ville morte qui tout d’un coup, s’illumine
et résonne des bruits de la Fête