#37343
EpictureEpicture
Participant

Bonjour @andraneros,
Oui, tout va bien. Les bouleversements ont eu lieu, maintenant il faut reconstruire. C’est une autre vie qui commence. C’est assez curieux que le coronavirus soit venu pile au moment de la bascule… concours de circonstances.
Côté cheminement vers le plaisir prostatique, je poursuis mon bonhomme de chemin, et je progresse, moi aussi lentement, très lentement. Mais la progression est indéniable.
Je voulais juste souligner le fait qu’il y a une assez grande proportion de prostatonautes pour lesquels la progression est lente, et que la tienne est typique de ce groupe là. Bien que chacun suive son propre chemin, il y a des regroupements possibles. C’est une façon de dire à ceux qui ont le sentiment de ne pas progresser aussi vite que d’autres, qu’ils ne sont pas seuls, et qu’une voie lente existe aussi, qui mène aussi surement que la plus rapide au plaisir prostatique. Il n’y a donc pas à s’inquiéter, juste à tendre l’oreille à ce que notre corps nous dit. Il faut apprendre à faire silence, sinon on ne l’entend pas, et cet apprentissage est relativement long. Certaines personnes ont probablement besoin de plus de temps pour rentrer dans un mode apaisé car quelque chose s’agite en eux et accapare les ressources nécessaires pour se fondre dans le plaisir.
bon cheminement @andraneros