#37479
bzobzo
Participant

je me rends compte que cela fait des semaines, voire des mois
que je n’avais plus pratiqué debout,
comme pendant toute une période, j’avais exercé intensément,
le moment est plutôt mal choisi car avec mon épine calcanéenne dans le talon,
c’est très douloureux
mais tout de même, la je viens de pratiquer quelques minutes
et j’ai à nouveau été ébloui par cette liberté totale du mouvement, du geste
qui permet au désir de s’embarquer dans une sorte de danse
où les énergies semblent de plus en plus tourbillonner dans une sublime chorégraphie

je vais m’y remettre, enfin dans la mesure où mon talon me le permet
car j’ai vraiment très mal dès que je m’appuie un peu dessus
mais j’ai très très envie
car ces moments ont été tellement sublimes,
le désir semble s’épanouir tellement
quand le geste, le mouvement, les postures, sont totalement libres dans l’espace,
libres d’évoluer sans contraintes et sans obstacle aucun,
leur spontanéité par rapport à ma volonté, à ma personne,
semble sans limite,
je semble de plus en plus entraîné par le désir dans une danse langoureuse
où la volupté me fait comme un halo frémissant qui englobe tout mon être

je me laisse entraîner, entraîner et encore entraîner,
il faut rompre toutes les amarres
et se débarrasser de tous les tabous,
que le féminin et que le masculin, s’expriment librement,
vivre l’instant, y creuser son nid d’intensité flamboyante