#37487
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @sanslesmains et bienvenue sur notre forum.
(J’ai vu que le serveur WordPress avait censuré votre 1er message. Je l’ai rétabli et j’efface dans l’autre sujet le 2nd qui est strictement identique au premier.)
Vous écrivez :

céphalées orgasmiques

C’est la première fois que je lis cette expression. Même sur ce forum spécialisé, aucun de nos amis n’a encore eu l’occasion de mentionner ce type de mal de tête. A moins que vous ne vouliez écrire « céphalées ophtalmiques » ?

Mon corps refusait certaines fois la montée puissante d’énergie et, à plusieurs reprises à généré des maux de têtes énormes

Si on met de côté les effets secondaires douloureux de vos sessions ce que vous nous dites montre que vous êtes très sensible à l’activité du masseur. C’est un point positif. Avez-vous pu vérifier auprès de votre médecin que vous n’aviez aucune autre cause objective de ces mal de tête ?

S’il n’y en a aucune on peut expliquer ce problème de deux manières :
• D’un point de vue énergétique, l’activité de votre masseur et votre sensibilité à ses effets fait apparaître une grande quantité d’énergie sexuelle dont vous ne savez pas encore accepter la présence ni ne savez la faire circuler dans le corps pour la répartir. On trouve dans les forums des messages qui parlent d’un « éveil de la kundalini », éveil de cette énergie qui n’est pas maîtrisée et se traduit par des effets gênants ou douloureux tant physiques que psychiques.
• D’un point de vue plus occidental, l’intensité de votre réaction à l’apparition de réponses neuro-musculaires aux stimulations de votre masseur se traduit par des contractions diverses dont vous n’avez pas forcément conscience ou de l’hypertension provisoire ou un état de stress à l’origine de vos douleurs.

Dans le premier cas la réponse est d’apprendre à percevoir cette énergie et à la faire circuler. Dans le second la réponse me paraît être d’apprendre à vous détendre très profondément, beaucoup plus que vous ne le faites peut-être déjà.

Votre dernier paragraphe illustre votre sensibilité à l’action du masseur. Vous décrivez ce qui ressemble à une forme de super O’. Vous nous dites bien :

la jouissance était immense…

Votre état de demi sommeil vous avait mis dans une détente suffisamment profonde pour que vous soyez en mesure d’accepter la charge énergétique de votre (vos?) orgasme(s) et l’intensité du plaisir qui vous envahissait.

Était-ce réel.

Vous validez à votre manière l’étape 50 de la carte au Trésor !
Vous avez bien fait de prendre enfin la décision de participer à notre forum. Votre message nous parle même si nous ne savons que très peu de choses sur votre cheminement prostatique jusqu’à hier.

Bon cheminement @sanslesmains.