#37741
bzobzo
Participant

juste serrer un peu avec mes cuisses, mes génitaux
tout en faisant remonter lentement une contraction et caressant ma poitrine,
provoque en moi une telle vague délicieuse, ineffable, dans tout le corps

yeux fermés, je déguste cela, elle semble interminable,
je fonds sur place de goûter une telle volupté, tellement douce, tellement chaude,
ce plaisir en mode yin est comme un fruit qui mûrit inlassablement, sans fin,
ma chair est emplie d’une telle sensation d’épanouissement et de plénitude,
l’infini est là dans l’instant qui me berce, je me sens baignant dans l’océan,
je me sens relié aux rives lointaines, quelle musique au fond de moi qui monte de partout