#37760
bzobzo
Participant

hé hé, votre serviteur ne se repose jamais,
sa vie sexuelle est comme une belle plante verte en pleine floraison,
se déployant à la lumière, se gavant de soleil,
s’épanouissant dans ma chair

je parviens désormais à injecter dans ma pratique aneroless en mode yin
beaucoup plus, beaucoup beaucoup plus, de prostate,
j’avais écrit déjà plusieurs fois que les proportions jusqu’ici,
étaient nettement en faveur des génitaux
mais désormais, la balance penche du côté de la prostate,
j’ai isolé des contractions puissantes, riches, faciles à effectuer en pleine action,
générant ponctuellement des doses massives de vibrations
qui enrichissent la sensation de pénétration de manière spectaculaire

quel délice, assis dans mon siège, cuisses serrées, bougeant peu,
je parviens à faire de ces choses, de ces choses…
ah mes amis, rien que de les évoquer, je sens ma chair prête à s’enflammer, affamée d’ivresse,
oh comme j’ai envie, comme j’ai envie,
envie de sentir en moi la chaleur dense, ondulante, frémissante, circuler,
envie de sentir en moi le nectar qui se répand comme un poulpe de soie,
envie de sentir ma chair s’enflammer encore et encore, de sentir les cieux se rapprocher,
comme c’est bon d’avoir ce corps tellement complice
cette source d’énergie qui semble intarissable, au fond de moi