#37909
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je suis rassuré @Buzzi, ta femme n’est pas jalouse des progrès que tu fais dans la pratique du massage prostatique au pont de te chasser du lit conjugal.

cette session d’hier soir qui plaça le curseur de l’intensité encore plus haut mais pas durant toute la session.

C’est tout à fait normal. Notre plaisir se développe par séquences. Les premiers progrès ne se répartissent pas régulièrement au long de la session. Certaines séquences nous emmènent plus loin, d’autres non. Peu à peu le niveau moyen monte, ou bien plus brutalement après une période de stagnation apparente.

à un moment il y a eu un pic, un départ de quelque chose d’encore plus plaisant, je me suis efforcé de ne pas pousser sur le muscle PC comme j’ai eu tendance à le faire lors de ma session précédente.

C’est formidable. Tu as eu la bonne pensée, tu as su ne pas céder à ton réflexe et tu as su garder le contrôle de ton relâchement musculaire. Résultat :

un plaisir qui est monté encore plus haut,

Je te remercie d’illustrer ce que je répète et qui peut sembler paradoxal. Tu as droit aux félicitations du jury après avoir reçu ta récompense.

j’ai commencé à crier intérieurement me demandant ce que c’était.

Je réponds à ta question, c’est le début de l’expérience que tu vas vivre de plus en plus souvent dont tu peux lire les descriptions chez nos amis plus avancés que toi. Tu progresses, tu progresses. Bon cheminement @Buzzi.