#37922
bzobzo
Participant

j’écrivais au-dessus que j’essayais de maintenir la balance du côté du prostatique
mais ce n’est plus le cas déjà, je laisse le désir gérer cela,
c’était présomptueux de ma part de vouloir le faire

oh j’ai contribué à ma petite révolution de palais,
désormais les ondes prostatiques sont là massivement dans ma pratique,
j’ai expérimenté, j’ai mis au point la technique, toutes sortes de nouvelles contractions,
plein, plein d’ondes prostatiques désormais

mais je ne cherche plus à les privilégier, ainsi c’est bien mieux,
ce qu’il y a dans ma chair, cette corne d’abondance sexuelle, à ma disposition,
il faut être malin et juste laisser faire les choses,
ne pas essayer d’imposer quoique ce soit,
aller avec le courant