#37940
AvatarRodward
Participant

Bonjour !

Aujourd’hui j’ai envie de dire un nouveau cap a été franchi, mais cela reviendrait à schématiser l’évolution, et j’avoue ne pas être trop dans cette optique

Bref ! Nouvelles session après deux jours off (sans vraiment l’envie – le corps avait peut être besoin de se reposer et je respecte totalement cela), ce matin j’étais « libre » sans contrainte et seul, et de beau matin l’envie me prend. Je savais que j’allais avoir cette matinée off donc j’avais pris le soin de m’abstenir sexuellement la veille, pour entretenir ce désir et l’énergie sexuelle.

Je n’ai pas été déçu ! Comme je l’avais cité précédemment, j’essaie donc de me mettre uniquement en position sur le côté plutôt que sur le dos.

Rapidement, et durant la relaxation, je sens une très légère contraction de l’anus, et je sens à ce moment que le masseur touche « la cible » et touche le vrai P-spot, le point le plus sensible. C’était vraiment marquant, et je sentais réellement comme c’était puissant, mais comme à mon habitude, je me relâche et cherche à me détendre.

Après un certain temps, je recherche à retrouver ce rythme qui touchait ce point hyper sensible, et je l’ai tout de suite su lorsque qu’une étincelle flamboyante a échappé un gémissement de plaisir et de surprise au même moment. Tout était différent, j’ai très vite senti la sensation d’être recouvert énergétiquement (la fameuse « ombre » qui recouvre le corps, c’est une sensation très étrange), et je sentais qu’il se passait quelque chose derrière, et dans mon corps.

Je ne sais même plus si je contractais encore ce sphincter ou non à ce stade tellement que la contraction était légère, et je me laissais juste faire. Peu après j’ai senti cette énergie se transformer en plaisir autour de la prostate (c’est réellement confusant tellement j’étais détendu que c’est comme si c’était un rêve et irréel …) et au fur et à mesure que le plaisir se décuplait j’essayais de me détendre et de lâcher prise mentalement encore plus. Je pense que j’ai réussi à atteindre le stade pré-orgasmique, tellement le plaisir était fort, puissant et évoluait constamment dans la tête et la prostate même si le plaisir n’était pas vraiment localisé, je sentais le corps faire des choses bizarres et que je perdais le contrôle, que je m’abandonnais, que cette énergie dans mon corps se transformait … C’était intense.

Je me ressaisis une fois que les sensations étaient retombées et je retourne sur le dos, un peu épuisé. J’essaie de faire revenir les contractions, sans attente, en sachant que je me sentais légèrement faible après cela, et que ça ne se reproduit pas toujours à la suite. Les sensations avaient du mal à évoluer sur le dos, donc je me suis remis sur le côté, et suis reparti dans une vague légère de plaisir, beaucoup moins intense que la première, mais tout de fois agréable !

J’ai du mal à repenser au plaisir ressenti maintenant que j’écris et que je suis « revenu » à la normale, c’est comme si ces sensations avaient juste été dans ma tête et n’avait jamais existé .. Mais je sais que j’ai passé un très bon moment !

Bonne journée à tous