#37974
bzobzo
Participant

quels moments délicieux au lit, 45 minutes à peu près de pur bonheur

parfois on vit de tels instants de communion charnelle,
de communion resplendissante avec son corps,
une telle sensation d’épanouissement et de sublime nous envahit
tout l’être rayonne, tout l’être chante, tout l’être est enchanté

j’ai vécu de ces moments-là,
l’injection massive, à volonté, d’ondes prostatiques, dans ma pratique,
est de mieux en mieux intégrée,
j’ai abandonné toute volonté d’essayer de contrôler la balance
et c’est tant mieux,
le corps, selon son envie, tantôt est plus prostate, tantôt plus génitaux,
cependant il me semble, que la balance reste désormais tout de même plus du côté de la prostate

en tout cas, j’ai désormais de nombreux orgasmes prostatiques,
je veux dire, de vrais orgasmes prostatiques, définitivement différents de ceux en mode yang
mais néanmoins, je suis très satisfait car ce sont de vrais orgasmes,
avec explosion à chaque fois mais avec une telle douceur,
c’est de la douceur qui explose en encore plus de douceur
mais c’est une véritable explosion,
des flots de nectar qui se répandent, qui éclaboussent, qui envahissent,
j’ai l’impression que je vais devenir fou de bonheur,
tellement ma chair fleurit, s’épanouit,
est empli du nectar le plus ineffable qu’on peut s’imaginer

et puis cela explose désormais aussi dans ma chair donc,
c’était la nouveauté absolue de cette séance , o combien, glorieuse,
on dirait des bulles qui grossissent tantôt lentement, tantôt rapidement,
et puis soudain qui éclatent entraînant toutes sortes de vagues partout
et puis cela n’arrête pas, cela n’arrête pas,
la jouissance est implacable, systématique, n’oublie pas une once de mon être,
tout vole, tout chante,
quel bonheur de vivre des moments pareils