#38237
bzobzo
Participant

hier soir vers 01h du matin,
j’ai fais un premier quart d’heure en prostatique uniquement, avec masseur

15mn, c’est pas grand chose dans l’absolu mais je suis déjà très content,
je commençais à être fatigué mais je tenais absolument à entamer ma croisade
et ma foi, le résultat a été très satisfaisant pour une première fois

les sensations étaient là, elles étaient bonnes, pas d’orgasme encore
mais l’important c’est que quelque chose se soit passé,
comme je me doutais la sensation de vide m’a accompagné tout le long
et ce fut vraiment très dur par moments de résister à l’envie de juste serrer les cuisses
et commencer à presser, à frotter, mes bijoux de famille
et ainsi, avoir le bassin envahi en un clin d’oeil d’ondes génitales

mais j’ai résisté, bon il faut dire que même avec les cuisses écartées,
il y a tout de même des petits contacts, ce qui avait passait tout à fait inaperçu,
désormais m’envoyait à chaque fois des petits éclairs de douceur,
mes couilles, mon sexe, sont devenus tellement sensibles au moindre contact de mes cuisses,
enfin j’ai tenu,
je vais continuer ainsi, on va voir où cela va mener

une observation,
j’ai vraiment l’impression que les ondes génitales circulent tout à fait différemment,
elles se diffusent beaucoup plus facilement,
je crois que quand il y a un amalgame qui se fait entre ondes prostatiques et ondes génitales,
comme cela se fait quasi constamment durant mes séances,
eh bien les prostatiques bénéficient des propriétés de diffusion des ondes génitales
et ainsi se répandent beaucoup plus facilement dans le bassin et plus loin

alors que toutes seules, les ondes prostatiques, j’ai pu le constater,
semblent se diffuser différemment, plus difficilement ,
elles semblent plus omni-directionnelles, moins capable de se répandre,
aussi elles durent moins longtemps,
les ondes génitales, j’ai l’impression durent plus longtemps,
peuvent donc plus rapidement se diffuser plus loin et dans toutes les directions

mais encore une fois quand il y a mélange,
les ondes prostatiques bénéficient des propriétés des ondes génitales
et ainsi se répandent aussi plus loin, plus rapidement

les ondes prostatiques sont plus concentrées, plus en faisceau dense,
cependant quand l’excitation montera, en prostatique pure,
les capacités de projection de ces ondes vont notablement s’amplifier