#38377
bzobzo
Participant

back de ma promenade! à poil vite! je vais m’en mettre plein le baba,
m’envoyer en l’air dans mon coin sans modération pour terminer le week-end en beauté,
un mix à profusion de culture et de cul,
mes deux ingrédients préférés pour une bonne journée à la maison

d’abord causons livres, si vous le voulez bien,
ce bouquiniste du centre de Bruxelles, Pêle-Mêle,
tout ce qui s’imprime, tout ce qui a été imprimé, est susceptible d’être déniché chez eux,
des éditions rares, des éditions de bibliophiles,
une kyrielle de magazines depuis le début du 20ème siècle à nos jours,
toute la moultitude océanique de livres divers et variés,
des livres d’art, sur les sports, la culture des plantes vertes exotiques en pots,
des bestsellers, des romans à l’eau de rose, des navets sans intérêts,
de la philosophie, des romans de gare,
jusqu’aux éditions à tout petit tirage de poésie à compte d’auteur,
etc, etc

pour l’instant par exemple, ils ont une édition rare de Hamlet de Shakespeare,
l’édition Folio sortie pour le 400ième anniversaire de sa naissance,
une splendeur, je l’ai eu entre les mains, je l’ai feuilletée,
elle était à 120 euros, en parfait état, à peine le dixième de son prix neuf,
ils ont aussi l’Ulysse de Joyce dans une édition magnifique à tirage limité, de chez Folio aussi,
quelques autres Folio rares, des éditions pour bibliophiles
mais je n’ai pas d’argent pour cela pour l’instant

cependant je me suis dégoté une magnifique édition des Ragionamenti d’Arétin,
un des chefs d’oeuvre de la littérature érotique de la Renaissance italienne,
sur papier velin pur chiffon fait à la main,
un papier splendide, tellement doux, tellement sensuel, au toucher, comme une peau délicate sous les doigts
édition des années 50 mais encore en parfait état,
ce type de papier peut durer jusqu’à la fin des temps à condition qu’on en prenne un peu soin,
avec des illustrations couleur aussi, des aquarelles magnifiques aux couleurs chatoyantes,
je l’ai eu à 20 euros, sur Internet en si bon état, cela se négocie aux alentours de 200 à 300 euros

ça, c’est le miracle Pêle-Mêle,
où il y a un tel flux de livres rentrant et sortant constamment,
qu’on peut y aller tous les jours, on trouvera toujours des nouveautés dans les rayons
souvent à des prix dérisoires

je vais essayer de décrire avec plus de précision les contractions
de ma nouvelle pratique aneroless, ondes prostatiques seulement,
essayer de rester au plus près de l’anatomie, essayer de décrire avec précision le jeu des muscles en mouvement,
comme certains par ici savent si bien le faire, je vais m’y essayer aussi un peu

la position du bassin, contrairement à ce que j’affirme juste au-dessus, n’a aucune importance,
tout est dans un mouvement précis initié depuis un point un peu plus haut que l’anus,
en engageant le moins possible celui-ci,
contrairement aux contractions qui démarrent avec mise en tension de l’anus
qui semblent engendrer chez moi un mouvement pénétrant, perpendiculairement vers l’intérieur donc,
ces contractions plus légères, plus fines
quand elles sont réussies, semblent courir un peu parallèlement à la surface de la zone du périnée,
partant d’un peu plus haut que l’anus donc, en se dirigeant vers le sexe,
plus en précision, en finesse, donc, moins de puissance,
exigeant comme je l’ai écris déjà une certaine vitesse, un certain élan, pour garder la synergie
pour pouvoir être exécutée correctement

je parviens quand elle est réussie,
à garder sous tension le périnée de longues secondes, si l’envie de le faire est là,
générant ainsi un maximum d’ondes prostatiques comme un faisceau puissant montant constamment
mais ne parvenant néanmoins pas à garder la pression aussi longtemps
qu’avec les contractions anales qui ont bien plus de puissance,
on a aussi avec comme une meilleure prise, un meilleur appui

alors qu’avec la contraction qui se focalise surtout sur le périnée
la pression est moins facilement maintenue, on semble avoir moins d’appui
elle sera plus fugitive, pas plus d’une bonne quinzaine de secondes à pleine puissance, disons

néanmoins l’effet est très puissant, les nuances délicieuses
et je peux entamer une répétition à rythme régulier,
pas question de précipiter, ces contractions sont plus délicates à effectuer
en accélérant, on finit par s’emmêler les pinceaux inéluctablement