#38622
bzobzo
Participant

allons bon, il faut bien que quelqu’un se dévoue pour écrire quelque chose par ici,
même au coeur de l’été avec la chaleur accablante

ce que j’écrivais dans mon texte juste au-dessus de celui-ci,
je me suis rendu compte depuis, était extrêmement présomptueux,
c’était en quelque sorte, vouloir le beurre, l’argent du beurre
et la crémière par tous les orifices,
ajoutons-y même pour faire bonne mesure,
la vache laitière, le pré dans lequel elle a brouté,
les arbres qui lui ont fait de l’ombre, les oiseaux qui ont empli ses oreilles de leur chant,
enfin tout quoi

c’est mon côté, téméraire jusqu’à l’inconscience, mon côté va-t-en-guerre,
assez naïf en fait,
je veux tout, je sais que je n’aurai pas tout mais je le veux quand même,
je le veux de toutes mes forces,
ainsi il y a déjà moyen d’obtenir pas mal de choses,
peut-être pas tout mais déjà pas mal de choses,
donc en quelque sorte, il faut viser haut, le plus haut possible,
même si on est un peu ridicule par moments,
comme quelqu’un qui pisserait à la verticale et que tout lui retomberait dessus
(mais j’aime cela , la pisse, de temps à autre, les auto golden showers…
m’uriner dessus, sentir les petites gouttes chaudes dévaler sur mon ventre,
rien de tel après une longue séance pour terminer en beauté)

enfin soit, j’ai divisé ma pratique,
je me suis rendu compte qu’il était un peu trop présomptueux tout de même
d’espérer des orgasmes prostatiques, des orgasmes anals et des orgasmes avec des ondes génitales
le tout dans la même pratique,
il faut tout de même sinon être raisonnable, il faut tout de même un minimum garder les pieds sur terre,
donc voilà, j’ai divisé,
il y a ma pratique principale, un joyeux mix d’ondes de toutes sortes,
de toutes les sortes possibles par ce corps
qui est ponctué de temps à autre par une superbe explosion accompagnant l’éjaculation
et puis désormais il y a deux pratiques parallèles,une entièrement avec des ondes prostatiques
et une autre , uniquement avec des ondes anales

la première se porte bien, très bien même, suis content,
beaucoup de sensations délicieuses,
ce n’est pas encore comparable en intensité, en nuances et en richesse à ma pratique principale
mais c’est normal, je m’exerce avec celle-ci depuis des mois
mais enfin , il y a largement déjà de quoi se mettre sous la dent
et garder pour l’instant un vif intérêt pour cette façon de pratiquer

la pratique uniquement avec des ondes anales est ma petite dernière,
je débute, encore pas mal de maladresse, de mauvaise synchronisation
mais déjà plein de bonnes sensations aussi

le tout en mode yin et aneroless, bien sûr, cela va de soi, avec moi,
le plaisir en mode yin, avec le féminin montant dans mon corps, s’en emparant,
est devenu un mécanisme tellement automatique,
j’aurai vraiment du mal autrement

quant à l’utilisation d’un masseur, pas du tout envie pour l’instant,
c’est tellement plus simple et plus propre ainsi,
il faut dépasser le masseur, il est très utile tout un temps
mais il y a peut-être un moment où on peut le mettre de côté définitivement
tellement ce que l’on obtient aneroless, est plus riche, plus fin, plus nuancé

ce dernier paragraphe, c’est mon côté extrême qui s’exprime là,
je suis sûr que demain si je relis cela,
je le regretterai, je regretterai d’avoir dénigré le masseur
qui a ses sensations propres, ses avantages certains

bon aller, j’ai des picotements dans le ventre,
il faut que j’y retourne, le devoir m’appelle