#38653
bzobzo
Participant

vivre la jouissance au quotidien dans sa chair pendant de longues minutes,
souvent pendant des dizaines de minutes,
cela vous change un homme, cela vous change un homme de fond en comble,
cela vous donne des ailes dans votre vie,
quelque chose par moments semble vous suivre, quelque chose par moments semble vous habiter,
quelque chose de rare en vous qui n’appartient qu’à vous, quelque chose d’unique,
que vous êtes seul au monde à posséder, quelque chose de fou dans votre chair,
quelque chose qui est capable de vous faire vivre des moments fous, hors de toutes les règles
qui n’appartiennent qu’à vous

au travail, vous êtes là avec votre Ferrari
par exemple, à coder avec vos collègues dans un immeuble à bureaux du centre de Bruxelles,
ils ne voient pas que c’est une Ferrari quelque part,
ils voient juste un type calme, un peu bedonnant dont le corps commence à montrer son âge,
ils ne voient pas la splendide carrosserie racée, taillée pour la vitesse,
taillée pour la griserie sans limite quand tous les chevaux sont lâchés
ils n’entendent pas le moteur vrombissant, frémissant, constamment,
prêt à vous faire démarrer sur les chapeau de roue,
direction la ligne d’horizon et le ciel bleu gorgé de soleil resplendissant, posé dessus

vous n’avez plus besoin de pétards, plus besoin d’alcool,
il n’y a plus qu’à laisser partir en roue libre sa chair et son cerveau,
s’envoler sur les ailes d’une volupté sans limites qui pulvérise tous les tracas
certes cela devient vrai qu’à partir d’un certain stade de son cheminement,
il est difficile d’évaluer l’effort et le délai nécessaires,
personnellement, vivant tout seul, sans trop de problèmes financiers,
plutôt isolé, plein de temps libre donc,
j’ai pu consacrer le temps et les moyens qu’il fallait, à ma pratique
pour la faire évoluer jusqu’à ce stade
où elle est devenue un acteur majeur dans ma vie, capable de choses essentielles