#39348
AvatarBuzzi
Participant

Bonjour à tous,

Une journée placée sous le signe des sensations.
Une session plaisante avant hier soir, j’avance à petit pas sur ce chemin du plaisir prostatique.
Session sans ma femme mais avec ses encouragements et je dois dire que j’ai beaucoup de chance qu’elle m’accompagne sur ce cheminement.
Donc direction la salle de bain pour insérer mon hélix et avant de m’allonger sur le lit j’ai succomber à l’envie de n’emmitoufler dans ma combinaison de ski que j’aime tant. Vêtu de ma tenue de ski, je m’allonge sur le lit et je commence mes respirations abdominales. Au bout d’à peine une minute, la première vague de plaisir se fait sentir et contrairement à ce que j’ai l’habitude de ressentir, cette première vague fut plus longue et plus intense : « Que m’arrive t-il, qu’est-ce que c’est…? » voilà ma réaction. Cette vague n’a pas durée très longtemps mais elle fut plaisante, très plaisante même. Après cette première vague qui annonce une super session, une période d’accalmie avant l’arrivée d’une nouvelle vague. Chose nouvelle durant cette session, je fus pris de tremblement au niveau de mes jambes, ces tremblements ne furent pas synonyme de plaisir intense et cela fut assez déroutant pour moi. Ces tremblements arrivèrent et s’en allèrent selon les flots qui inondés mon corps. Pendant quelques secondes j’ai eu l’impression de ne pas pouvoir arrêter ces contractions.
Lors de ma session j’ai pu ressentir une sensation de picotement dans le bas du dos, quelque chose de très agréable et semble-t-il beaucoup plus intense de ce que je ressens actuellement. Ces picotements ne durent jamais bien longtemps et pour ça je suis toujours surpris quand cela m’arrive car c’est bel et bien mon corps qui décide.

Lors de la fin de ma session je me suis amusé à faire des huit avec mon bassin pour faire bouger l’aneros. Pour une fois, j’ai vraiment bien senti les frottements de l’hélix sur ma prostate et j’ai pu constater cette dernière grossir. CE fut assez plaisant mais je n’ai pu continuer bien longtemps car me femme est arrivée dans la chambre pour dormir. Cela marqua la fin de ma session et de cette journée agréable sexuellement parlant car dans l’après midi j’ai pu avoir un orgasme éjaculatoire en hands free.

Dans l’après-midi j’ai pu faire une micro session (micro car j’avais 15min devant moi). J’en ai profité pour enfiler 2 combinaisons de ski l’une au dessus de l’autre afin de me sentir compressé dans ces dernières, de sentir le tissu me serrer, de sentir l’entrejambe de la combinaison me comprimé et me serrer le périnée. Sensation hyper agréable, je me suis allongé sur le lit et j’ai commencé à faire quelques exercices de respirations. Les vagues de plaisirs apparurent et en peu de temps mon corps devint sensible et très sensible même. Je sentais le tissu de la combinaison envelopper tout mon corps et depuis le début mon sexe était en érection et j’ai gardé cette érection tout le long. Le plaisir devint assez intense et j’ai pu sentir le plaisir venir à la fois de ma prostate et à la fois de mon sexe. Pendant quelques minutes j’ai essayé de réorienter ce plaisir vers ma prostate mais mon corps et surtout mon sexe devenant hyper sensible, le frottement de mon sexe en érection contre le tissu de la combinaison et ces dernière me comprimant l’entre-jambe je n’ai pas réussis à maintenir cet orgasme éjaculatoire. Je me suis donc résolu à appuyer sur le point à un million de dollar pour contenir le sperme. Même si j’ai eu un orgasme éjaculatoire, cet orgasme sans avoir caresser mon sexe fut très plaisant.

Bon cheminement à tous

Buzzi