#39430
newone5newone5
Participant

Bonjour Aros,

Je viens de lire avec beaucoup d’attention ce fil de discussion et j’ai une suggestion un peu différente à vous faire. Peut-être devriez-vous revenir sur votre anatomie pour localiser une bonne fois pour toute votre prostate et ainsi construire une image mentale de celle-ci. J’ai expérimenté cela il y a quelques années, ce qui me permet aujourd’hui de construire à peu près sereinement le plaisir prostatique. C’est un commentaire d’Epicture, en date du 02/11/2018, qui me met sur cette piste. Il disait :

Engager une session de massage prostatique en cherchant dans les cas extrêmes à faire gonfler sa prostate comme si c’était un pénis en érection, jouir, et en être satisfait, c’est totalement à côté de ce qu’est le massage prostatique.

Sur le fond, il a évidemment tout à fait raison puisque procéder ainsi revient à écraser le plaisir attendu sur notre organe commun. Mais, en vous fabriquant une image mentale de la prostate, peut-être arriverez-vous à bien localiser celle-ci et ainsi à y être plus attentif.

Pour se faire, je ne vois pas 50 solutions. Il s’agirait pour vous de s’adonner à une séance masturbatoire poussée, en excitant à la fois votre pénis et votre prostate. Cela induit que vous puissiez insérer un doigt sur la paroi antérieure de votre rectum de façon à sentir simultanément votre excitation externe à l’intérieur. A l’approche de l’éjaculation, vous ne devrez plus solliciter votre pénis, seulement votre prostate, qui aura gonflée et sera clairement identifiable pour vous. Vous éjaculerez donc « par l’intérieur » seulement.

J’espère que ce petit exercice vous aidera à mieux l’identifier puisqu’il semble que vous n’ayez aucune sensation à ce niveau et que vous puissiez la placer mentalement dans votre anatomie.

Bien cordialement