Mots-clés : , , ,

Ce sujet a 50 réponses, 10 participants et a été mis à jour par Avatar aros, il y a 6 mois et 2 semaines.

11 sujets de 41 à 51 (sur un total de 51)
  • Auteur
    Messages
  • #31570
    Avatar
    aros
    Participant

    Bonjour Julie,

    je vais tester cette technique ce soir. Merci de ton message !

    #31571
    Avatar
    eveilletajoie
    Participant

    Salut Aros,
    Je sens du découragement dans ton avant-dernier message, et je peux le comprendre.
    Mon dernier orgasme prostatique remonte à Janvier, et même si ce fut une nuit magnifique, je ne ressens plus rien depuis – et ma motivation baisse.
    Nous serons toujours nombreux sur le forum à donner des idées et conseils. Et pourtant il y a une part que l’on ne maîtrise pas dans le plaisir prostatique. Je ne trouve pas de mot mais c’est un peu une part de chance. Comme la lumière parfaite quand tu prends une photo dehors au bon moment.
    Pour ne pas se décourager, il est peut être pertinent que tu mettes en pause tes sessions prostatiques – en gardant en tête d’y revenir plus tard.
    Et en attendant, considérer que en plaisir prostatique est une étape vers le rewiring, et pas l’inverse.
    Je m’explique:
    Le rewiring au sens large signifie intégrer que ton plaisir sexuel peut être bien plus intense et riche, en passant par d’autres chemins que la simple stimulation de ton sexe pour le faire ejaculer.
    Et il y a plein de moyens de nourrir ton plaisir sexuel au quotidien. Prendre tous les jours un peu plus de temps sous la douche pour faire du bien à tes zones erogenes, sans rien attendre de plus que savourer… savoir caresser ton sexe sans aller jusqu’a L’orgasme, tester l’hypnose erotique etc…
    Bref, continue à cultiver et à faire des sessions légères sans objectif autre que te sentir bien, et ça portera ses fruits d’une manière ou d’une autre 🙂

    #31573
    Avatar
    aros
    Participant

    Bonsoir à vous,

    Après une séance de 2h30 ce soir, avec les masseurs, les positions, la respiration, la décontraction, l’imagination et j’en passe, il ne s’est rien passé.
    Après plus de 8 mois et beaucoup, beaucoup de séances, je n’ai jamais rien ressenti. Sur la base du traité, je suis toujours à l’étape 6.
    Je vais arrêter pour l’instant car cela ne mène à rien. J’y reviendrai plus tard.

    Je continuerai à vous lire.
    Bon cheminement et bonne continuation à tous.
    Aros.

    #31574
    lucky
    lucky
    Participant

    Bonsoir,

    Désolée aros.
    Bisous
    Julie

    #31576
    Epicture
    Epicture
    Participant

    Bonjour @aros

    N’éprouves tu pas un certain plaisir dans le fait même d’insérer un masseur. Le glissement du masseur sur les parois de ton anus , avant même d’être totalement inséré, ne provoque-t-il pas un peu de sensations ?
    N’y a-t-il pas quelque chose d’autre que juste la curiosité attisée par tes lectures, qui t’a conduit à acheter ce matériel ?
    Moi il fallait une quinzaine de jours pour commencer à ressentir une certaine pression du désir. D’autres parlent de 1 mois, voire plus. Patience, Patience…
    j’ai lu un texte érotique sur le forum (de Adam je crois) où le personnage raconte sa soumission à une femme qui le fait languir. C’est assez puissant comme histoire je te la conseille.

    Ne t’arrête pas @aros, et explore, ne perd pas espoir de découvrir de nouveaux horizons

    Le traité d’aneros n’est pas la seule voie possible il y en a une multitude

    #31585
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Quand on se lance dans une activité qui demande du temps, un peu de matériel, un investissement mental et pour beaucoup d’entre nous un véritable effort de continuité dans la pratique, on espère naturellement faire l’expérience des bienfaits promis. Cet espoir est très souvent une exigence, même si elle n’est pas ainsi formulée, qui faute de satisfaction conduit à la frustration et au renoncement.
    Vous nous disiez le 12 octobre :

    J’ai essayé, vraiment.
    Mais je n’ai jamais rien ressenti, jamais. Pas de tremblements des jambes ni sensations.

    Vous nous dites maintenant :

    Après une séance de 2h30 ce soir, avec les masseurs, les positions, la respiration, la décontraction, l’imagination et j’en passe, il ne s’est rien passé.

    Je partage les questions de @epicture. Je partage aussi sa conclusion.
    Une pause n’a jamais fait de mal à personne dans ce domaine et permet de se libérer de la frustration qui est dans tous les cas un facteur d’échec. Mais faire une pause n’est pas obligatoirement synonyme d’abandonner.

    Un moyen d’avancer et de vous rincer l’esprit serait de pratiquer soit la relaxation méthodique, soit la méditation et, lorsque les effets de cet autre forme d’apprentissage et de découverte de soi produira ses effets, de revenir au massage prostatique avec des bases solides qui devraient profondément modifier votre expérience.

    Bon cheminement @aros.

    #31586
    Avatar
    aros
    Participant

    Merci Julie, Epicture et Andraneros pour vos messages.

    Pour répondre à Epicture, je n’éprouve en effet rien de particulier au moment de l’insertion du masseur.

    Andraneros, il est vrai que l’on s’investit, en temps, en coût (le Revo Intens c’est 130€, sans compter l’Hélix et le Progasm Jr), on teste (mentalement, il n’y avait aucun souci à tenter ce genre d’expérience) et en effet on attend quand même quelque chose, si infime soit il, prouvant que l’on est sur la bonne voie, on attend un signe.
    Hors je n’ai jamais ressenti de sensations. Je vais donc mettre en pause cette pratique et y revenir plus tard.

    #31587
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    En théorie nous sommes tous éligibles au plaisir prostatique ; dans la pratique nous constatons que certains n’y parviennent pas malgré ce qui semble être un bon état d’esprit, de bonnes conditions et l’application méthodique des meilleurs conseils. Il n’y a évidemment pas faute. Simplement ce n’est pas de chance ou ce n’est pas le bon moment dans l’histoire d’une vie. C’est d’autant plus vrai que quelques uns entrent au paradis plusieurs années après leurs premières tentatives.

    Vous avez donc raison de faire une pause. ce sera l’occasion d’effacer la frustration et de reconstruire une approche plus détendue de cette quête. Sur le forum officiel du fabricant il y a un sujet qui peut vous aider à faire le point si vous lisez l’anglais.

    En attendant la reprise de votre cheminement prostatique je renouvelle mon conseil donné dans mon précédent message.

    Bon cheminement @aros.

    #31588
    lucky
    lucky
    Participant

    Coucou Aros,

    Une pause est souvent intéressante ! On peut prendre du recul, lâcher prise sur l’objet désiré, repérer l’enjeu dont il faut se débarrasser, parfois… etc… Cela dépend de chacun.
    Par contre, d’un tout autre point de vue : Méditer, prendre de bons réflexes respiratoires, se détacher, se décontracter… Tout ça, c’est très utile dans la vie courante. C’est même ce qui permet d’être bien dans son être. Par exemple, ça permet d’évacuer son stress.
    C’est positif !

    Bisous
    Julie

    #31589
    bzo
    bzo
    Participant

    je suis vraiment désolé pour toi @aros

    personnellement je ne crois pas à la fatalité et il qu’il y aurait des gens pour qui cela n’est pas possible,
    à moins d’avoir un problème physique bien spécifique en relation avec la prostate,
    je crois que tout le monde peut y arriver

    faire une pause, peut-être en effet, prendre un peu de distance,
    personnellement je conseillerai d’essayer de faire un stage

    il est difficile de conseiller à quelqu’un qui n’a strictement rien éprouver depuis ses débuts,
    d’essayer de prendre des voies de traverse, comme l’a fait @epicture
    ou bien moi-même

    #31590
    Avatar
    aros
    Participant

    @epicture, c’est bien la curiosité qui m’a amené à tenter cette expérience.
    @andraneros, j’ai lu tout le sujet que vous m’avez gentillement adressé, et l’on retrouve bon nombre de conseils prodigués ici-même. Beaucoup de points sont évoqués.
    @bzo, je ne suis pas fataliste, et il n’y a pas de soucis physiques. Peut être aurais je l’occasion l’année prochaine de participer à un stage.
    Et en effet vous comme Epicture, êtes partis dans des voies de traverse, qui je pense, ne pourraient me correspondre.
    En tout cas, vos témoignages montrent que la pratique du massage prostatique marche, bien sûr. Et je me demande bien quel pourcentage de la population masculine française ou même mondiale a accès à ce plaisir…Car malgré tout, cela ne doit pas être très courant. Enfin j’imagine.

    J’avais lu nombre de bons commentaires sur les produits Nexus Revo (le fait qu’il ait une tête pivotante automatique) et pour beaucoup, le fait d’essayer ce produit avait été révélateur. (sauf un, qui comme moi, n’avait eu aucun résultat avec cette tête pivotante). J’ai testé plusieurs fois ce masseur (le modèle Intense), et si on ne le tient pas, il se retire tout seul, du fait qu’il bouge. (donc ce n’est pas forcement évident à utiliser)

    Bonne soirée à tous.

11 sujets de 41 à 51 (sur un total de 51)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.