#39619
bzobzo
Participant

ok, toutes ces catégorisations confortent le débutant, voire l’utilisateur plus avancé, dans son évolution,
le rassure, lui indiquent qu’il est sur la bonne voie
mais elles peuvent être aussi contre-productifs, à double tranchant,
ainsi beaucoup font une fixation sur les contractions involontaires, par exemple
ou sur le super O,
ils traînent cela comme un boulet au fil des jours

il y a un moment dans la progression de toute personne qui s’est engagée dans ces parcours intimes, si spéciaux,
où elle devrait oublier tout cela, faire table rase complètement,
effacer toute compartimentation, toute idée reçue, s’ouvrir le plus possible,
n’avoir plus aucune idée fixe sur rien de ce qui peut se passer en lui lors des séances,
se mettre en état de réceptivité absolue,
acquérir une sorte de spontanéité du désir dans l’action
alors tout peut vraiment céder au fond de lui et venir le cueillir comme une main géante et l’emporter

mais quand, dans le fond de sa tête, s’est cristallisée toute une catégorie des orgasmes,
comment les obtenir, quoi faire, quoi ne pas faire,
toute technique devrait complètement se faire oublier avec le temps,
comme le pianiste ne pense plus comment jouer, quelle note jouer
il pense juste à s’exprimer, à faire ressortir la musique